Bienvenue chez APPAMME
info@appamme.org     819 563-1363     lun-ven, 9 -12 / 13:30 -16:30

Mon frère est malade
Le diagnostic est tombé
Un mot un tant soit peu compliqué
Pour dire que son esprit était séparé
Séparé de la réalité, non pas multiplié

Moi, ça ne m’apprenait pas grand chose
Sinon qu’à vie, il aurait à prendre sa dose
Et puis qu’en attendant,
J’pourrais plus faire comme avant :
À semblant qu’il était pareil en d’dans

En un seul morceau devant moi malgré tout
Du temps, ça m’en a pris beaucoup
Pour réaliser que c’était pas un coup
Mais qu’en vérité mon frère était fou

C’était comme s’il y avait noyade
Sans aucune trace d’eau autour
Essayer de le convaincre à mon tour
De l’implausibilité de ses calembours
Ne fut qu’essayer de chasser le jour

Il se voyait comme un super-héros;
Jésus, un alien, un cyborg ou Néo
Je lui ai dit : « inutiles sont ces pouvoirs nouveaux »
Tout ce que t’as besoin c’est d’être mon bro

Les médecins ont dit: « y a-t-il parenté? »
Comme si ç’avait été hérité
Ou voué à arriver
Tu parles d’une destinée!
J’vous l’ai dit; il regardait trop la télé
Pis un joint de trop l’a pété
Mais hé
Ça m’a pas empêché de vouloir l’aider!

Je savais pas comment m’y prendre
Ou même encore si je faisais bien
Mais j’allais simplement pas le laisser tomber
Et puis, j’avais au moins ma présence

Oui, docteur, il y a quelque chose à faire!
Y’a son frère, son père, sa mère pis sa sœur!
Avec du temps, de l’accompagnement,
De la chaleur pis un peu d’cœur
Y’a pas d’incapacitant vraiment

Aujourd’hui, mon frère s’en est remis
Malgré sa maladie, il profite de la vie

Bro, je te l’ai peut-être jamais dit,
Mais tu peux être fier d’être en vie.