BIENVENUE CHEZ APPAMME

info@appamme.org     819 563-1363     lun-ven, 9 -12 / 13:30 -16:30

Témoignage de parents

Nous avons quatre enfants, deux filles et deux garçons, dont nous sommes très fiers. Mais pour le plus vieux de nos fils, la vie devait prendre un tout autre tournant...

Il avait pourtant de beaux rêves: avoir un bon emploi, une épouse, des enfants, fonder quelque chose de durable. Mais ça n'a pas été comme il le voulait. Il a eu un emploi, un mariage et deux garçons. Mais au bout de six ans, son épouse le quitte.

C'est alors la rupture, l'effondrement, les rejets. N'acceptant pas la défaite, il quitte son emploi, abandonne tout. Ce sont alors les dépressions qui n'en finissent plus. Nous avons tout essayé pour le comprendre, jusqu'à l'héberger.

Après quelques années, nous n'en pouvions plus. C'est alors une de ses sœurs qui décide de le faire venir à Montréal. C'est de pire en pire. Il se prend un appartement; jour après jour, les interurbains n'en finissent plus, il prend toute sa médication avec de l'alcool... et vinrent les allers-retours dans les hôpitaux.

Nous le ramenons à Sherbrooke, avec son consentement, dans un appartement qui semblait lui convenir, mais rien ne portait fruit.

Après douze années à se faire des angoisses, à se questionner, mon gendre me fait parvenir de la documentation concernant les activités de l'APPAMM-ESTRIE. Au bout de quelques rencontres, je finis par comprendre: je ne dois plus répondre à toutes ses demandes. Plusieurs autres séjours à l'hôpital s'en suivent; là, il fut enfin bien diagnostiqué, comme maniacodépressif.

Nous avons fait un bon bout de chemin, qui nous a amené à une grande liberté envers nous-mêmes. Nous avons pris du recul, il sait maintenant que nous sommes là, pour l'aimer tout en se respectant. À présent, nous recevons nos autres enfants sans que tout tourne autour de lui. Il est plus calme, il accepte sa maladie. Il s'est fait des amis qu'il a rencontrés à la Maison StGeorges, des gens avec qui il peut partager ses rêves, ses joies et ses déceptions.

Merci à l'APPAMM-ESTRIE, qui m'a toujours écoutée et qui m'apporte une grande sérénité.

Signé,

C.

L'APPAMM-ESTRIE salue l'appui financier de
Fondation Bon Départ De Canadian Tire Du Québec